Il est évident que les enfants de moins de 3 ans n’ont pas suffisamment d’expérience cognitive pour répondre aux questions typiques de l’examen de la vision et de la santé de l’œil. L’optométriste ou l’ophtalmologiste utilise alors différents tests, impliquant ou non l’usage de gouttes oculaires, afin d’évaluer objectivement l’enfant, sans qu’il n’ait besoin de répondre. Certaines techniques permettent même l’examen dès la naissance.

Pour obtenir les meilleurs résultats lors de l’examen, suivez ces conseils :

  1. Prendre rendez-vous au moment où l’enfant est éveillé et alerte, particulièrement le matin;
  2. Documentez les antécédents familiaux de problèmes oculaires pour en parler avec le professionnel (historique de cataracte congénitale, maladies des yeux comme le rétinoblastome, etc.);
  3. Documentez les maladies de la mère durant la grossesse, ainsi que les difficultés de l’accouchement;
  4. Apportez la liste de médicaments pris par l’enfant de même que les traitements qui ont été appliqués lorsque c’est le cas.

Plus l’enfant vieillit, plus il est sollicité et mis à contribution. Dès l’âge de trois ans, il peut répondre à certains tests et collaborer efficacement lors de l’examen. Les tests de l’enfant de 6 ans sont comparables à ceux effectués chez l’adulte.

Aller au haut