LES TERMINAUX À ÉCRAN CATHODIQUE ET VOTRE VISION

Les radiations sont-elles dangereuses?

Plusieurs études se sont penchées sur les risques réels ou fictifs des radiations ainsi que sur les risques de dommages oculaires imputés aux terminaux à écrans cathodiques.

Actuellement, les écrans cathodiques utilisés émettent un taux de radiation inférieur aux normes internationales. Ils ne dégagent pas plus de rayons ultra-violets nocifs que les lampes fluorescentes, pas plus de rayons infra-rouges que des chaufferettes et moins de rayons X que les téléviseurs.

Aucune étude n'a réussi à démontrer un lien causal réel entre l'émission de radiations par les écrans cathodiques et l'apparition précoce de maladies oculaires telles que les cataractes. Cependant, l'effet cumulatif à long terme de ces radiations n'a pas été étudié.

S'il n'existe peu ou pas de risques connus de dangers irréversibles dus au travail sur écran cathodique, on retrouve toutefois des problèmes inhérents à l'utilisation de ces outils de travail et de loisir. Il ne faut pas les ignorer d'autant plus qu'il est possible de les minimiser sinon de les éliminer complètement.

Soulignons immédiatement que les problèmes posés par l'écran cathodique n'ont pas comme source unique l'état oculo-visuel d'une personne, mais bien son interaction avec les différents paramètres de l'environnement et de l'organisation du travail.

DE LA PRÉVENTION À TOUS LES NIVEAUX :

  • Environnement et poste de travail
  • Organisation de travail
  • Une bonne vision
  • Le rôle de l'optométriste consultant
  • Des examens oculo-visuels complets


Environnement et poste de travail

L'aménagement du local doit être approprié à une saine utilisation des écrans cathodiques.

Ambiance lumineuse

  • Éliminer toutes sources d'éblouissement provenant de l'environnement (mur, plafond, fenêtre);
  • Diminuer l'ambiance lumineuse à un niveau adéquat pour l'utilisation de l'écran (environ 50% de l'éclairage normal);
  • Ajouter un éclairage d'appoint ajustable sur les plans de lecture.

Ambiance sonore

  • Éliminer le bruit provenant des appareils.

Ambiance thermique

  • Avoir une température idéale de 68 à 73 degrés;
  • Avoir une humidité idéale entre 50 et 60%.

L'aménagement du poste de travail doit être planifié :

  • Éviter de placer l'écran en face de toute source d'éblouissement;
  • Aménager un plan incliné (lutrin) ajustable en hauteur, en inclinaison et en distance pour les travaux de lecture;
  • S'assurer du confort de la posture.

Le terminal à écran cathodique doit être choisi selon un minimum de caractéristiques adéquates :

  • Hauteur et inclination ajustables;
  • Écran séparé du clavier - ajustable pour la distance de travail;
  • Écran dont la luminance des caractères est ajustable indépendamment de la luminance du fond;
  • Écran muni d'un traitement anti-reflet;
  • Table, écran et clavier dont les surfaces sont de fini mat;
  • Caractères aux dimensions minimales suivantes :
    • Hauteur 4mm, largeur 70% à 80% de la hauteur;
    • Espace entre caractères: 50% de la hauteur;
    • Espace interligne 100% à 150% de la hauteur;
    • Caractères de distinction facile.

Organisation de travail

Favoriser des périodes de formation et des sessions d'information aux employés avant et lors de l'installation des écrans cathodiques.

Aménager l'horaire de travail en instaurant une période de pause et/ou de travail alternatif pour chaque période de travail ininterrompu de 60 ou 120 minutes, afin de diminuer la fatigue visuelle et ce en fonction de la tâche et de la condition oculo-visuelle.


Une bonne vision

L'écran cathodique, au jeu comme au travail, sollicite principalement la fonction visuelle.

Un problème oculo-visuel, qu'il soit structural (problème de la réfraction) ou fonctionnel (focalisation, coordination oculaire...), peut avoir des répercussions énormes sur l'efficacité et le confort de l'utilisateur.

En effet, l'effort oculo-visuel demandé est tel qu'il engendre fréquemment une fatigue après un temps d'opération plus ou moins court variant selon la condition oculo-visuelle du sujet.

Cette fatigue est soulignée par des symptômes bien connus tels que:

  • Embrouillement de loin ou de près
  • Vision double
  • Maux de tête
  • Yeux qui piquent, chauffent, pleurent
  • Yeux secs
  • Douleurs aux yeux et aux paupières
  • Éblouissement
  • Clignement, plissement des yeux


L'optométriste consultant

A l'heure où l'écran cathodique, outil de travail ou de loisir, domine une multitude de secteurs d'activités et tend à s'imposer de plus en plus fortement dans le quotidien des Québécois, il est primordial pour tous les utilisateurs de s'assurer d'avoir une santé oculaire et visuelle adéquate.

L'optométriste est en mesure, après un examen extensif et spécifique, d'évaluer si la performance oculo-visuelle d'un sujet est adéquate pour le travail sur écran cathodique.

Une déficience de l'une des fonctions suivantes accélérera le processus de fatigue visuelle.

Habiletés visuelles
Acuité visuellede près
Capacité de focalisation
Convergence
Mouvements oculaires
Adaptation pupillaire
Adaptation de la rétine
Vision périphérique
Système lacrymal
Coordination oeil-main
Sensibilité au contraste


Qui est à risque?

Certaines personnes sont considérées plus sensibles au travail sur écran, à cause de caractéristiques oculo-visuelles bien spécifiques. Il est donc important de procéder à un examen optométrique qui peut guider dans le choix et ladistribution des différents types de tâches et horaires de travail.

Cet examen oculo-visuel, suivi de près par un examen de contrôle, permet de vérifier et de diminuer les risques de mésadaptation et de mauvais fonctionnement au travail.

Par diverses interventions, l'optométriste est en mesure d'améliorer le rendement et le confort de l'usager au travail:

  • Recommandations diverses quant à l'accomplissement de la tâche et l'horaire de travail;
  • Rééducation visuelle si une des habiletés visuelles s'avère déficiente ou insuffisante à la tâche;
  • Correction ophtalmique (lentilles ophtalmiques ou de contact) pour un problème de la réfraction qui n'est pas ou est mal corrigé.

D'autre part, l'optométriste peut réagir à la détérioration progressive de la condition oculo- visuelle de certaines autres personnes. Celui-ci pourra alors prescrire un nouveau traitement optométrique ou proposer une modification dans l'horaire de travail et/ou dans la tâche.

Des examens optométriques périodiques permettent à l'optométriste de réagir de façon préventive à de telles éventualités.

L'optométriste a la responsabilité de la santé oculo-visuelle du travailleur sur écran cathodique tant vis-à-vis l'employeur que l'usager lui-même, d'où l'importance, dans le cadre d'une pensée préventive, d'examens oculo-visuels complets:

  • Examen optométrique initial;
  • Examen optométrique de contrôle trois mois après l'embauche;
  • Examen optométrique périodique annuel.


Recommandations

  • S'assurer que le bon fonctionnement de votre appareil est vérifié régulièrement;
  • Vérifier quotidiennement l'ajustement de votre appareil :
    • lisibilité des caractères;
    • élimination du papillotement;
    • ajuster en hauteur, en distance et en angle la position de l'écran cathodique afin :
      • d'éliminer les réflexions;
      • d'adopter une bonne posture et une distance de travail adéquate;
      • Faire vérifier vos yeux lors de l'apparition de symptômes ou inconfort oculo-visuel;
      • Prendre un repos de 15 minutes pour chaque 2 heures continues de travail modéré (50% du temps et moins) ou tel que recommandé par votre optométriste;
      • Prendre un repos de 10 minutes par heure continue de travail intensif (50% du temps et plus) ou tel que recommandé par votre optométriste;
      • Faire vérifier annuellement de façon préventive l'état de votre vision même en l'absence de symptômes oculo-visuels.



Plus particulièrement pour les jeux vidéos de télévision :

  • Prendre un repos de 10 minutes après chaque demi-heure continue de jeu;
  • Respecter les mêmes critères d'hygiène visuelle que lors de l'écoute de la télévision :
    • Une bonne ambiance lumineuse;
    • Distance de jeu égale à 5 fois la grandeur de l'écran.

LA SANTÉ DE VOS YEUX PASSE PAR VOTRE OPTOMÉTRISTE...

Aller au haut